La Biennale 2019

Le programme de la Biennale 2019 met l’accent sur les migrations africaines en prêtant une attention particulière aux phénomènes de résistance et à la manière dont ils participent à une réécriture intime et collective. A travers ce programme, en provoquant la rencontre entre un public et des acteurs variés, nous cherchons à provoquer des bouleversements et à élargir nos horizons. Puissiez-vous également y trouver des sources d’inspiration ! Nous vous souhaitons de très amples mouvements.
 

Présentation

Manifestation d’envergure régionale, la Biennale Histoires Mémoires met en valeur le travail et la pensée des acteurs du territoire. Ce temps fort de communication autours des initiatives locales permet de régulièrement plaider pour une approche sensible qui favorise l’échange d’outils, l’appropriation des connaissances et la circulation des savoirs académiques, professionnels et expérientiels. Vous y trouverez des manifestations culturelles proposées par des artistes, des fabriques des savoirs animés par des travailleurs socio-éducatifs et un cycle de conférence accueillant des chercheurs en sciences sociales. Le programme reste ouvert aux propositions à venir et vous pouvez rejoindre la Biennale en cours en nous écrivant à l’adresse societesmigrantes@gmail.com

 

Sociétés Migrantes

Ce carnet de recherche présente les activités du Réseau Sociétés Migrantes. Créé à Marseille, ce réseau d’envergure régionale rassemble des chercheur.e.s, des artistes et des militant.e.s associatif.ive.s qui s’intéressent à la question migratoire et aux phénomènes connexes dans une perspective socio-historique (racisme, discrimination, colonisation, ethnicisation…). Notre action comporte trois volets. Nous alimentons d’une part les réflexions sur ces thèmes en nous inscrivant dans une démarche de sociologie clinique sensible aux besoins et à l’analyse des primo-concerné.e.s. D’autre part, la Biennale Sociétés & Migrations organisée durant deux mois à Marseille met en valeur ces réflexions à travers des manifestations culturelles proposées par des artistes, des fabriques des savoirs animés par des acteur.rice.s associatif.ive.s et un cycle de conférence accueillant des chercheur.e.s en sciences sociales. Le carnet de recherche enfin s’adresse à un large public composé de chercheurs, d’acteurs institutionnels, de travailleurs sociaux et de citoyens. Il nous permet de partager nos réflexions et d’informer sur les activités du Réseau. Il sera alimenté par des interviews-vidéos, des notes de terrain, des notes de séminaires, des retours réflexifs, des observations théoriques et méthodologiques ainsi que des billets rédigés par des participants aux recherches-actions.